Bannière_chaTman
chaTman | Comportementaliste Félin " un trait d'union entre les chats et les humains "
chaTman | Comportementaliste Félin" un trait d'union entre les chats et les humains "

Navigation : Conseils >>> Article

La balade des chats heureux

Article écrit en collaboration avec
Florence Caillot-d'Ivernois

   Lors du choix d’un animal de compagnie, l’argument décisif en faveur du chien est souvent la promenade avec son compagnon.  Car le chat, dit-on, est solitaire et ne se prête pas à cet exercice. Témoignages contredisant cette idée reçue.

   Il est 18 h. Aragon, un mâle castré de 7 ans, attend impatiemment sa propriétaire, Delphine, pour partir en balade. Il fait des allés-retours entre la maison et la rue, la queue dressée, et pousse des miaulements plaintifs, si l’attente se prolonge. Comme Aragon, de nombreux chats partent quotidiennement en balade avec leur maitre. « Nous allons tous les soirs jusqu’au parc au bout de la rue, puis nous faisons demi-tour. Il me suit partout, c’est un vrai chien ! », témoigne Delphine. L’heure de départ et le trajet sont toujours les mêmes. Loin de l’ennuyer, ce rituel rassure le chat qui ne supporte pas les changements brusques ou fréquents de ses habitudes.

   En chemin, Aragon renifle, se frotte, fait ses besoins et inspecte les moindres recoins de l’impasse, le tout sans quitter des yeux sa propriétaire. Nous sommes loin de l’image traditionnelle du chat faisant la sieste, lové sur le canapé du salon. Seules les griffures, dont il gratifie certains arbres pour marquer son territoire, nous rappellent qu’Aragon se prend bien pour un chat.

   Indispensable à la balade, habiter près d’un espace vert avec des refuges en hauteur et à l’abri des voitures ou des passages trop fréquents. Evitez également de traverser le territoire de chiens ou de chats qui pourraient se montrer agressifs.

   Des solutions pour transporter minou au lieu de promenade existent. Vous pouvez placer votre chat dans un panier adapté ou utiliser des moyens plus originaux. « J’habite dans un studio au cinquième étage. Je transporte Filou dans ma veste à fermeture éclair jusqu’au square, puis le libère une fois arrivée », nous dit Caroline, une autre adepte de cette activité.

   Pendant la balade, laisses et harnais rassurent le propriétaire qui pense pouvoir surveiller et intervenir. Pourtant, ces accessoires rebutent souvent les chats et doivent rester occasionnels, car ils entrainent un stress chez l’animal qui ne peut s’enfuir ou risque de s’étrangler. « J’avais acheté un très beau harnais bleu pour Aragon. Mais après plusieurs batailles pour le mettre sur son dos, il m’a fallut renoncer à l’utiliser », raconte Delphine.

   Il est préférable d’utiliser la seule relation de confiance et de compréhension mutuelle pour interagir avec votre chat.

   Si toutefois vous craignez de perdre votre petit compagnon, un collier élastique peut être utilisé avec un chat habitué très jeune à en porter. Vous pourrez alors y accrocher une clochette et une adresse pour le repérer et permettre son identification.

   Dernier conseil, tenez compte de la personnalité de votre chat. Sa sensibilité et ses habitudes de vie peuvent ne pas correspondre à la balade. Un matou coutumier du grand air se montrera reconnaissant pour ce petit moment de liberté. Tandis qu’un chat craintif ne cherchera qu’à retrouver la sécurité de votre foyer.

Les chats-chiens

   Les chats qui suivent leurs propriétaires, comportement communément attribué aux chiens, ont généralement été séparés trop tôt de leur mère. Au cours de sa croissance, le chaton traverse plusieurs phases. La première d’entre-elles, l’attachement, débute quelques semaines après la naissance, lorsque les sens du chaton sont bien développés. A ce stade, séparer les jeunes de leur mère déclenche une détresse importante chez ces animaux.

   De ce fait, ils recherchent un substitut affectif, une figure d’attachement, auprès des humains qui les adoptent ou des animaux avec lesquels ils grandissent. C’est pourquoi il nous arrive parfois de croiser dans un parc un promeneur suivi de son chien… et de son chat !

publications

Cet article a été publié dans le magasine Santé Pratique Animaux n°50 de Septembre 2007, p.12-13 et sur le site Internet du magasine Animal Infos

Horaires

Du Mardi au Samedi

10:00 - 13:00

15:00 - 19:00

Région Bretagne

Réseaux sociaux

Charte éthique

Label_SFECA_Charte.pdf
Document Adobe Acrobat [78.1 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2018 - Tous droits réservés - Cynthia GAUTHIER